Saviez-vous que la moitié de nos ordures ménagères ne sont autres que des matières premières ? Cela signifie qu’elles peuvent potentiellement être recyclées en vue d’être transformées et réutilisées. Se mettre à trier nos déchets va donc nous permettre de réduire de moitié nos détritus qui finissent par être brûlés ou emmenés à la décharge (car c’est le sort des déchets que l’on ne peut recycler). Un geste important puisqu’il participera à économiser des ressources naturelles et à moins polluer l’atmosphère.

Aussi, l’on comprend mieux l’enjeu du tri sélectif en matière de :

  • préservation des ressources naturelles
  • protection de l’environnement

C’est bien évidemment pour cette raison que l’État met en place des aides et des campagnes de sensibilisation pour que chaque ménage se mette au tri sélectif de ses déchets. Malheureusement, en France, de nombreux foyers n’ont pas encore sauté le pas, faute de connaissance sur le sujet. Pourtant, trier ses déchets est bel et bien un jeu d’enfant lorsque l’on sait quel type de déchet va dans telle poubelle ! Nous allons justement vous expliquer comment trier vos ordures selon les codes couleurs des poubelles de recyclage.

faire le tri sélectif

Les codes couleur des poubelles de recyclage

Les poubelles permettant le tri sélectif se divisent en plusieurs catégories selon un code couleur spécifique. Ainsi, on retrouve :

  • des poubelles jaunes
  • des poubelles vertes
  • des poubelles marrons

Voyons à quels déchets ces couleurs sont associées :

Poubelle jaune

La poubelle jaune est consacrée aux déchets de type plastique et carton. On pourra donc y jeter des bouteilles, des flacons ou des bidons en plastique (Perrier, shampoing…), des briques cartonnées (soupe, lait…), mais aussi des déchets métalliques comme les canettes de soda, les boîtes de conserves… ainsi que les détritus cartonnés ou en papier tels que des journaux, des magazines, des emballages en carton etc.

A noter que certains déchets qui pourraient entrer dans cette catégorie ne doivent pourtant pas être jetés dans la poubelle jaune. C’est le cas des papiers trop sales, du polystyrène, des films plastiques fins et des plastiques alimentaires comme les pots de yaourt, de glace ou de crème fraîche.

A noter : les détritus allant dans la poubelle jaune doivent être jetés en vrac et non dans des sacs poubelles comme c’est le cas des déchets non recyclables. Vous devrez aussi les vider mais sans les nettoyer pour autant.

Poubelle verte

La poubelle verte est dédiée aux ordures en verre, c’est à dire aux bouteilles, bocaux, flacons… Cependant, certains déchets en verre ne doivent pas être jetés dans cette poubelle tels que les ampoules usagées, les verres pour boire, les miroirs, les écrans d’ordinateur ou de télévision etc. Ces derniers doivent soit être jetés dans la poubelle marron soit emmenés à la déchetterie.

Poubelle marron

La poubelle marron – qui peut aussi être grise selon les régions, doit contenir les déchets ne pouvant pas être recyclés, c’est à dire : les restes alimentaires, les emballage trop sales et non recyclables comme les pots de yaourt ou de glace et enfin les déchets hygiéniques : mouchoirs en papier, essuie-tout…

Et la déchetterie ?

Il est important de savoir que certains déchets doivent impérativement être jetés à la déchetterie et non dans la poubelle marron. Il s’agit de tous les appareils électriques/électroniques, des objets encombrants, des déchets toxiques (pots de peinture…), des pneus, des piles et batteries…

Pour finir, il est à noter que certaines régions de France ont leurs propres spécificités. Par exemple, certaines demandent de jeter les journaux et les papiers dans des poubelles à part de couleur bleue. Sachez aussi que les consignes de tri sont amenées à être modifiées. Aussi, régulièrement, de nouvelles directives indiquent que tel déchet peut désormais être recyclé donc être jeté dans telle poubelle. Il est donc de bonne augure de se tenir informée des nouveautés en la matière dans votre commune.

Conseils pratiques pour vous aider

recycler ses déchets

Malgré ces explications, certains restent encore réticents en pensant que le tri sélectif risque d’être fastidieux. Sachez qu’il existe toutes les ressources dont vous avez besoin à portée de main pour vous aider à démarrer dans le tri sélectif de manière la plus simple qui soit.

Par exemple, le site de l’ADEME, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, propose un outil de recherche pertinent : www.ademe.fr permettant d’entrer le nom d’un produit afin de savoir quelle consigne de tri s’applique pour ce produit.

Pour pouvoir jeter vos ordures dans les bonnes poubelles, il est également plus que conseillé de s’équiper d’une poubelle de tri sélectif : www.poubelle-tri-selectif.fr pour être en mesure de trier correctement ses déchets chez soi, ce qui vous facilitera la tâche. Ces poubelles sont munies de plusieurs bacs qui ont chacun un code couleur correspondant à celui des consignes de tri. Vous pourrez ainsi, dans une même poubelle, jeter vos déchets en verre dans le bac vert, vos déchets en plastique et en carton dans le bac jaune et enfin vos déchets non recyclables dans le bac marron.

Pour aller encore plus loin dans le tri sélectif, certaines personnes fabriquent un compost – il est préférable d’avoir un jardin pour ce faire, afin de recycler leurs ordures organiques (épluchures de fruits, légumes pourris, coquilles d’œufs…). De cette manière, vous réduisiez la quantité de vos déchets qui finiront par polluer l’atmosphère et vous en profiter même en vous créant un engrais naturel et gratuit ! Par ailleurs, le compost est une démarche très simple à réaliser qui ne demande que très peu de temps, alors si vous avez un jardin, voire même un grand balcon, n’hésitez surtout pas à vous renseigner car cela pourrait vous intéresser, en particulier si vous avez un potager ou des fleurs !

Au final, vous voyez bien qu’il existe de nombreuses ressources et idées pour faire le tri sélectif. Il suffit d’en avoir envie et de se munir d’une simple poubelle de tri pour commencer à apporter sa modeste aide pour préserver notre planète. Imaginez que chaque individu, ne serait-ce dans votre commune ou région, décide de faire correctement le tri sélectif, ce serait déjà des dizaines de milliers de kilos de déchets en moins qui s’accumuleraient en déchetterie ou se répandraient en fumée dans le ciel !