Quand vient le temps de choisir des produits pour bébé, on est souvent confronté à de multiples choix. Pas facile de s’y retrouver dans toutes les marques et tous les produits disponibles. De la couche aux vêtements, en passant par les nettoyants et les jouets, le marché de la puériculture est l’un des plus développés. Entre bio, non bio, hypoallergénique, sans parfums, sans glyphosate, etc. Difficile de savoir ce qui est le plus adapté pour notre petit bout, surtout quand on veut réduire notre consommation d’agents chimiques. Faisons donc le tour des solutions pour prendre soin de bébé au naturel !

Le problème des couches

Ces dernières années, le monde des couches jetables a malheureusement connu de grandes polémiques. En janvier 2019, l’agence de sécurité sanitaire a publié un rapport alarmant sur ce produit nécessaire aux jeunes enfants. Après avoir testé la plupart des marques du marché, l’Anses a pu établir que la majorité d’entre elles contenaient une quantité inquiétante d’agents toxiques. Les substances retrouvées sont cancérigènes, reprotoxiques ou allergisantes. Certaines références de couches dépassent même les seuils autorisés de glyphosate et d’hydrocarbures. L’alarme est donc activée, et le gouvernement convoque immédiatement les fabricants pour qu’ils présentent des plans d’actions correctives. Depuis, ces derniers assurent avoir commencé à mieux contrôler les éléments qui entrent dans la composition des couches. Pourtant, certains semblent encore ne pas avoir arrêté d’utiliser des agents toxiques…

Pour prendre soin de bébé au naturel, la première étape passe bien évidemment par le choix des couches que vous utiliserez. L’idéal est de se tourner vers une marque reconnue, qui utilise des ingrédients naturels. Notamment, l’une des plus authentiques en la matière se nomme Little Big Change, la petite dernière du groupe Ontex. Dans tous les cas, choisissez des ingrédients naturels, aucun produit nocif, et un confort absolu pour bébé. Pour s’orienter vers des produits naturels, il faut en effet commencer par ce que le petit bout porte le plus. Les couches sont donc la priorité de votre transition vers des produits plus naturels ! Vous pouvez également vous tourner vers les couches lavables.

Intégrez le naturel dans son quotidien

bébé au naturel

Si vous optez pour des couches faites avec des ingrédients naturels, il vous faudra évidemment en faire de même pour ses produits nettoyants. Puisque vous choisissez de ne pas agresser la peau de bébé avec des matériaux toxiques, il est normal d’en faire de même pour les soins. Dans cette optique, plus vous vous dirigerez vers des produits biologiques, plus vous vous assurerez d’utiliser des agents non toxiques. Toutefois, il se peut que vous ne trouviez pas votre bonheur dans le monde du bio. Nous allons donc vous donner quelques conseils sur les substances à proscrire dans votre choix de produits.

Pour les soins de bébé, l’alcool est le premier agent à éviter. Il est fortement irritant, même pour les adultes, et n’est donc pas adapté à sa peau délicate. De la même manière, les dérivés du sulfate sont agressifs pour l’épiderme. En plus, les recherches du Centre International de Recherche sur le Cancer considèrent qu’ils pourraient être cancérigènes. Si vous voyez les acronymes SLES (Sodium Laureth Sulfate), ALS (Ammonium Lauryl Sulfate) ou SLS (Sodium Lauryl Sulfate), n’achetez surtout pas le produit qui en contient ! Ensuite, le phénoxyéthanol est à proscrire dans les soins pour votre petit bout.

C’est un agent de conservation qui a tendance à provoquer de l’eczéma et de l’urticaire. Certains laboratoires pensent même qu’il pourrait être toxique pour le sang et le foie.

Aussi, on trouve souvent des phtalates dans les produits nettoyants, car ils servent de solvants. En revanche, ce que l’on ignore souvent, c’est qu’ils sont des perturbateurs endocriniens. Ils peuvent donc agir de manière nocive sur le système hormonal et sur l’organisme de bébé. D’autres agents de conservation, les parabènes, sont également risqués pour la croissance des tous petits. Enfin, le méthylchloroisothiazolinone (MCI) et le méthylisothiazolinone (MI ou MIT) peuvent provoquer des allergies et sont hautement toxiques. Pour les éviter de manière générale, il faut faire attention aux agents dont le nom se termine par « thiazolinone » !

Qu’en est-il des vêtements ?

prendre soin de bébé au naturel

Après les couches et les produits nettoyants, il y a un dernier élément qui peut grandement affecter bébé… Et oui, il s’agit des vêtements ! Les tout-petits ont généralement beaucoup de bodies, de pantalons, de t-shirts, pulls, et on passe nos journées à les changer de la tête aux pieds. L’idéal est donc d’opter pour du linge biologique, dont les matériaux ne risquent pas d’agresser sa peau. Premièrement, il vous faudra choisir des matières qui ne sont pas irritantes pour l’épiderme, même les plus fragiles. Le coton, la laine et le lin sont les tissus les plus adaptés à la peau sensible des tous petits. Ensuite, il va évidemment falloir que vous fassiez vos recherches. De plus en plus de boutiques proposent des vêtements dits biologiques, mais très peu sont certifiés. Mais alors, sont-ils authentiques ou non ?

En fait, la seule manière d’assurer qu’un vêtement est bio est sa certification. Ce petit sigle que l’on retrouve sur de plus en plus d’étiquettes indique que ce que vous portez respecte les règles de l’agriculture biologique. Il est généralement attesté par des parties tierces, pour assurer son authenticité. De manière générale, la certification bio est apposée par des organismes non gouvernementaux, mais qui n’en sont pas moins engagés.

Toutefois, la plus importante des certifications de vêtements est celle de Global Organic Textile Standards (GOTS). Cette dernière assure que le vêtement est composé de produits biologiques de sa composition à sa finition. Les fibres doivent être biologiques, les différents processus de transformation ne doivent pas contenir d’agents chimiques ou non biodégradables, et même le traitement des eaux de l’usine est vérifié. En plus, les entreprises qui fabriquent les vêtements doivent respecter les normes de l’Organisation internationale du Travail (OIT). Ainsi, si vous voyez la certification GOTS, n’hésitez plus, car vous savez que vous faites le meilleur choix. Et votre décision sera aussi bénéfique pour bébé que pour vous et l’environnement !