Vous ne le savez peut être pas, mais j’adore les huiles essentielles, je trouve qu’elles sont un formidable moyen de réduire notre empreinte écologique.

Un petit rhume, un petit coup de mou ?

Elles peuvent se charger d’une migraine ou d’un coup de stress, et sans passer par des médicaments…Un grand ménage de printemps en perspective ? Exit les produits toxiques, un peu de vinaigre blanc et d’huile essentielle de citron font l’affaire.

Bref, l’aromathérapie est vraiment une “médecine alternative” que j’apprécie beaucoup (je ne vous dirais pas pour autant de soigner une grosse infection avec ou une maladie très sérieuse…mais pour de petits maux du quotidien, c’est amplement suffisant).

Si je privilégie souvent le diffuseur d’huile essentielle à mon inhalateur d’huiles essentielles, il faut reconnaître que ce dernier a pourtant des avantages !

Et c’est bien de lui dont nous allons parler aujourd’hui.

Qu’est ce qu’un inhalateur d’huiles essentielles ?

stick inhalateurLes inhalateurs (ou “aromasticks”) sont de petits tubes avec du coton à l’intérieur, pourvus d’un couvercle ou d’un bouchon.

Ils peuvent être en plastique ou en métal. Un mélange spécialement formulé d’huiles essentielles est appliqué sur le coton, et il est rangé en toute sécurité dans un tube qui s’adapte à l’intérieur d’une petite housse. Le couvercle s’enlève facilement pour permettre l’accès au tube afin de respirer l’arôme.

Ils sont réutilisables pendant 3 à 6 mois, selon le mélange.

Les inhalateurs peuvent aussi prendre la forme de plus gros dispositif dans lequel tout le visage vient se placer (voir la photo de couverture), pour le coup, ces modèles-ci sont plus chers et moins portatifs.

Quels sont les avantages des inhalateurs ?

Les inhalateurs sont un bon choix pour un usage personnel et ils sont un excellent outil de mieux-être.

Ils sont une excellente option pour les personnes qui choisissent de ne pas diffuser dans leur maison pour d’éventuelles raisons de sécurité (animaux domestiques, enfants, etc.).

Les inhalateurs sont également une option merveilleuse pour ceux qui travaillent dans un environnement dénué d’odeur (ou de bonnes odeurs), car l’arôme n’affectera pas les autres. Au travail par exemple, je me verrais mal sortir mon diffuseur dans l’open space, l’inhalateur est alors fort pratique pour ne causer aucun risque pour les personnes ayant des problèmes de santé particuliers, et donc peu réceptifs à certaines huiles essentielles.

Il est sécuritaire pour une utilisation quotidienne et vous pouvez l’utiliser aussi souvent que vous en avez besoin (à quelques exceptions près).

Bref, les inhalateurs renferment une quantité concentrée d’huiles essentielles et représentent un moyen portatif et pratique d’utiliser l’aromathérapie.

Cette portabilité est leur principal avantage face aux diffuseurs, qu’il faut souvent brancher qui plus est. Pour utiliser un inhalateur, il suffit de le porter à son nez et d’inspirer…c’est tout !

Certains modèles sont rendus si petits qu’ils tiennent dans une poche !

D’autre part, avoir recours à un tel dispositif permet de réaliser des économies avec les huiles essentielles qui peuvent être couteuses. En effet, les 15 gouttes d’huiles essentielles contenues dans un inhalateur personnel peuvent me font environ trois mois.

L’inhalateur, pour quel type de situation ?

Selon ce que vous voulez, l’utilisation de différentes huiles essentielles peut vous aider à vous sentir bien, vous remonter le moral, vous détendre, vous soutenir immunitairement, vous donner de l’énergie, etc.

Lorsqu’on utilise des huiles essentielles pour traiter un problème qui n’est pas lié à la peau, aux articulations ou aux muscles, l’inhalation est le mode d’application le plus efficace. L’inhalation des huiles essentielles par la cavité nasale permet aux molécules aromatiques d’agir directement sur le système limbique, elles sont également absorbées dans le sang par les poumons.

Par exemple, l’eucalyptus et le sapin baumier peuvent vous aider avec votre immunité ; la lavande et la sauge sclarée peuvent vous aider à dormir et le romarin et l’orange peuvent vous aider à vous concentrer.

J’apprécie d’avoir mon inhalateur sur moi en tout temps pour avoir toujours accès à mes mélanges préférés comme mon mélange anti grippe. Chaque fois que je suis exposé à quelqu’un qui tousse comme un fou, j’utilise discrètement mon inhalateur.

J’ai aussi quelques inhalateurs qui contiennent des mélanges calmants et revigorants, j’y vois un moyen rapide de me détendre, surtout quand je suis loin de chez moi. J’aime particulièrement utiliser des inhalateurs calmants et antimicrobiens quand je voyage en avion.

Quelques questions fréquentes

inhalateurs d'huiles essentielles

Devez-vous diluer les huiles essentielles dans votre inhalateur ?

Vous n’êtes pas obligé dans la mesure où l’huile n’entrera pas en contact avec votre peau, vous pouvez donc utiliser vos huiles essentielles pures préférées.

Toutefois, je vous recommanderai quand même de diluer vos huiles essentielles au préalable dans une huile de support, d’autant plus si vous utilisez des huiles essentielles particulièrement fortes comme la menthe poivrée, la citronnelle ou encore la cannelle.

Comment se servir d’un inhalateur personnel ?

J’utilise le terme personnel parce que je ne prête pas le mien ! Aussi, j’en ai un dédié à chacun de mes mélanges exclusivement (au prix ou ça coûte je peux me le permettre).

Quand je confectionne mon inhalateur, j’aime utiliser seulement 2-3 huiles (pour un total de 15 gouttes) max afin de ne pas brouiller les senteurs.

Ensuite l’utilisation est très simple, il suffit d’enlever le bouchon et de venir placer l’extrémité dans l’une des narines, puis de fermer l’autre narine et d’inspirer par le nez. Répétez ensuite l’opération de l’autre côté. Vous pouvez utiliser autant que besoin tout au long de la journée.

Où puis-je les acheter ?

Littéralement partout !

Vous pouvez les acheter en ligne, mais assurez-vous simplement que vous les achetez auprès de marques d’aromathérapie réputées. Il y a quelques facteurs à prendre en considération, comme la présence d’un aromathérapeute au sein de l’entreprise, la qualité des huiles qu’ils se procurent et le prix (les inhalateurs ne coûtent généralement pas plus de 10€ l’unité).