Même si cela peut paraître étrange, il est possible de nettoyer sa maison avec 4 produits : le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude, le citron et le savon naturel (de Marseille ou de Castille).

Le vinaigre et le bicarbonate sont deux produits que vous devez toujours avoir sous la main. Ca peut servir pour nettoyer le four, déboucher les canalisations, lustrer le parquet, etc. Mais l’une des tâches que l’on oublie souvent de faire de manière écologique est la lessive.

Quels ingrédients se trouvent dans la lessive ?

Les lessives sont des produits chimiques complexes. Dans leur composition, on peut retenir les agents tensioactifs, qui sont efficaces contre les tâches de graisse. Certains tensioactifs utilisés il y a quelques années étaient la cause de l’écume permanente sur l’eau des rivières et des mers qui empêchaient le transfert de l’oxygène de l’atmosphère vers l’eau, ce qui avait un impact catastrophique sur la qualité de l’eau et la vie aquatique.

Les lessives pour machine à laver sont composées de nombreuses autres substances comme des agents anti-calcaire, des enzymes, des agents azurants (qui donnent l’impression que les habits sont plus blancs), des parfums, etc.

Toutes ces substances ne sont pas mauvaises pour l’environnement ou notre santé mais si vous préférez savoir avec quoi vous lavez vos vêtements, une option simple est d’utiliser un savon dont vous connaissez la composition à 100%. En d’autres termes, un savon naturel, écologique ou alors une lessive que vous faites vous-même.

Quel impact ont les lessives sur l’environnement ?

Les composants les plus inquiétants de la lessive sont les phosphates, utilisés pour contrebalancer la dureté de l’eau (dans les zones où l’eau est calcaire ou dure). Le problème est que quand ces phosphates arrivent dans les rivières ou les lacs, ils contribuent à la prolifération d’algues (eutrophisation) ce qui provoque la mort de poissons par manque d’oxygène dans l’eau.

L’Union Européenne a interdit l’utilisation de phosphates dans les savons et les produits vaisselle pour réduire la contamination des rivières, lacs et mers dès 2012. Cette législation permettra de réduire les phosphates des lessives à 0,5 grammes en 2013 puis de continuer à les réduire progressivement jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus du tout en 2017.

L’alternative se trouve dans les lessives naturelles, les savons de Marseille ou de Castille en copeaux avec lesquels on peut laver les vêtements à la machine ou à la main comme d’habitude tout en obtenant l’odeur de « propre » que nous attendons après un lavage.

Faire sa propre lessive maison s’impose donc comme une parfaite solution. Si vous n’êtes pas trop “DIY”, optez pour un sel détachant écologique pour venir à bout de vos tâches les plus coriaces sans détergents.

Recette de la lessive maison en poudre

Il vous faudra du savon de Castille, du borax et du percarbonate de soude. Ces ingrédients sont faciles à trouver. Vous pouvez même vous les procurer à de meilleurs prix en les achetant en grandes quantités sur internet. Ils ne sont pas périssables et se conservent très bien au sec et au frais.

Le savon de Castille est fait à base d’eau, de soude et d’huile d’olive. Il porte ce nom car il a été produit à grande échelle dans les territoires de la Couronne de Castille, d’où il était exporté dans de nombreux pays d’Europe et en Amérique, notamment durant les temps modernes. Il se distingue du savon de Marseille principalement parce que ce dernier est produit à partir d’un mélange de différentes huiles végétales, et non seulement d’huile d’olive, comme c’est le cas pour le savon de Castille.

Le borax est un minéral qui se dissout facilement dans l’eau, qui est communément utilisé dans la fabrication de produits de nettoyage et de cosmétiques. Jusqu’à ce jour, la substance n’est pas considérée comme toxique pour l’environnement. Cependant, il faut faire attention à son utilisation en cosmétiques puisque certains pays comme le Canada ont décidé de l’interdire pour ces derniers. Le borax peut produire des irritations de la peau, des muqueuses et des voies respiratoires. Il faut donc le manipuler avec précaution.

Percarbonate de soude. Ce composé est également connu comme « eau oxygénée solide » et on l’utilise pour se défaire des tâches grâce à son pouvoir blanchissant. C’est un produit biodégradable qui respecte l’environnement mais ici aussi, attention au moment de le manipuler car il peut être irritant pour la peau et les muqueuses.

Recette de la lessive maison

  • Râper fin le savon de Castille jusqu’à en remplir un grand verre.
  • Mélanger le savon de Castille râpé avec un grand verre de borax et la même quantité de percarbonate de soude.
  • Ajoutez 10 gouttes de l’huile essentielle de votre choix, citron ou lavande, par exemple (facultatif). Attention de choisir une huile essentielle transparente, afin que cette dernière ne tâche pas vos vêtements.
  • Garder le tout dans un récipient hermétique.
  • Utiliser 2 à 4 cuillères à soupe de votre lessive maison par machine.

Grâce à cette recette extrêmement simple, faites des économies conséquentes sur vos lessives. Sachez que les ingrédients peuvent également vous servir pour d’autres produits ménagers. Votre achat ne sera donc pas en vain, surtout si vous achetez en grandes quantités : vous pourrez également fabriquer votre liquide vaisselle maison, la poudre pour le lave-vaisselle ainsi que d’autres produits de nettoyage qui vous accompagnent dans toutes les pièces de la maison.

Que donnent les lessives d’origine naturelle et comment faire la sienne ?

Utiliser le savon de Marseille ou de Castille en copeaux est beaucoup plus simple que ce que l’on imagine. Il faut savoir que le savon de Marseille est hypoallergénique et qu’il est indiqué pour les textiles délicats comme les vêtements pour bébé. Il est composé d’huiles d’origine végétale, sans parfums et sans conservateurs. On peut l’utiliser autant pour le lavage à la main en dissolvant un verre de copeaux pour 5 litres d’eau ou en remplaçant la moitié de la dose habituelle de lessive par des copeaux de savon de Marseille dans la machine à laver.

C’est une manière écologique de laver son linge et, en plus d’être économique, elle est bonne pour la santé étant donné que ce type de savon est très doux pour la peau. De plus, cette méthode est respectueuse de l’environnement puisqu’on utilise des produits naturels et biodégradables (sans conservants, phosphates et autres) : la faune et la flore des rivières et lacs vous remercieront.