Après avoir passé le cap ultime de la grossesse, il est maintenant temps d‘accueillir votre enfant. Tout est fin prêt, mais vous avez toujours une décision à prendre : dois-je allaiter mon petit ? Quelle méthode est la meilleure pour lui et moi ? Au sein ou au biberon ? Ce sont là des questions que toute maman se pose quand bébé pointe son nez. Pour vous aider à vous décider, voici quelques informations.

Allaitement : les bienfaits pour vous et pour votre bébé

Allaiter son bébé revient à lui donner son propre lait comme aliment. Il n’y a rien de plus naturel que de nourrir son enfant de cette façon. Et si vous décidez de le faire, soyez sûr que vous donnez le meilleur à votre bout de chou.

Composé entre autres de vitamines, de sucre, d’enzymes, d’anticorps, d‘hormones et de cellules vivantes, le lait maternel s’adapte parfaitement aux besoins des bébés et favorise leur croissance sur tous les plans. Aussi bien pour vous que pour votre bébé, adopter l’allaitement maternel est très bénéfique.

Les nombreux avantages de l’allaitement maternel pour bébé

Il s’agit entre autres de :

  • La réduction du risque de mort subite
  • La réduction des risques d’infections (gastro-intestinales et respiratoires)
  • La protection contre certaines maladies inflammatoires (eczéma, diabète du type 1…)
  • La réduction des allergies
  • L’apport de tous les nutriments nécessaires pour sa croissance

Les avantages de l’allaitement maternel pour la mère elle-même

Pour vous la maman, nourrir votre bébé au sein vous apporte ceci :

  • Une perte de poids plus rapide
  • La réduction de la taille de l’utérus
  • Toujours à bonne température, le lait maternel est aussitôt disponible chaque fois que bébé en a besoin
  • Le contact peau à peau avec bébé aide à créer un lien fort et émotionnel
  • Une protection contre les risques de cancer du sein et de l’ovaire
  • Plus d’économie (vous n’aurez pas à débourser le moindre sou pour allaiter votre bébé).

Pour en apprendre plus sur les bienfaits de l’allaitement naturel, je vous invite à consulter le site conservation-lait-maternel.fr

Est-il plus écologique d‘allaiter son bébé au sein qu’au biberon ?

Opter pour l’allaitement maternel est une manière de participer quelque peu à la protection de la nature. En effet, le lait maternel est une ressource naturelle inestimable dont la fabrication et la distribution ne produisent aucun effet néfaste à l’environnement. Ce type d’alimentation est le plus écologique qui soit parmi tous.

Argument en faveur de l’allaitement au sein

Comme arguments écologiques, on peut donc citer entre autres :

  • Économie d’eau, d’électricité et d’énergie
  • Aucune transformation dans le cadre de la production du lait maternel
  • Aucune production de déchets
  • Pas besoin d’emballages ou de boîtes de conserve
  • Aucun gaspillage enregistré (le lait est produit et consommé en quantité exacte).

Conséquences de l’allaitement au biberon sur l’environnement et sur le nourrisson

Pour des raisons professionnelles, sanitaires ou personnelles, certaines mamans choisissent d’allaiter leur petit au biberon. Elles ne sont pas à culpabiliser pour avoir fait ce choix, mais il est à noter que ce type d’allaitement comporte des risques et inconvénients pour le nourrisson et l’environnement. En effet, la production du lait en poudre pollue l’air et le sol. De son utilisation, on enregistre également du gaspillage puisque le lait est jeté quand bébé ne finit pas son biberon.

Des emballages tels que les boîtes, le plastique et le papier sont des déchets produits. Tous les accessoires accompagnant ce type d’alimentation (tétine, biberon…) sont des déchets qu’il faudra éliminer. Or, l’élimination de ces résidus n’est pas facile. Aussi, faut-il noter que la production et le transport de tout le matériel lié à l’allaitement au biberon contribuent à la consommation et au gaspillage des ressources (énergétiques et de matières premières).

Le bébé nourri au lait industriel court également de grands risques sanitaires. Pour éviter au maximum que l’enfant contracte des maladies à cause de ce type d’alimentation, il faut veiller à la propreté de tout le matériel entrant dans son alimentation. Le lait choisi doit aussi être le plus riche possible afin d’éviter toute sorte de carence. Malgré les avancés scientifiques, le lait en poudre ne contient pas toutes les compositions du lait maternel.

Tout est-il parfait dans l’allaitement maternel ?

L’allaitement maternel, même s’il est la meilleure alimentation pour votre bébé, comporte cependant un risque qu’il est utile de souligner. En fait, le monde est de plus en plus pollué : l’organisme de la nourrice est donc infecté par ce qu’elle mange et l’air qu’elle respire.

Le bébé est ainsi exposé à toutes les infections liées à l’intoxication de sa mère par le biais du lait qu’il consomme. Néanmoins, avec toutes les vertus du lait maternel, le bébé a la protection nécessaire pour réduire ces risques de pathologies. La pollution du lait maternel est certes un fait, mais ce n’est en rien un argument qui doit dissuader une mère d’allaiter son petit au sein.

Un enfant allaité au sein a une meilleure santé que celui qui est allaité au lait industriel. Le lait maternel est certainement l’alimentation numéro 1 du bébé à cause des nombreux bienfaits que cela apporte aussi bien à l’enfant qu’à la mère. Il est donc recommandé de privilégier ce type d’alimentation pour votre enfant.